Société de portage salarial : une alternative idéale pour les indépendants

Date de publication : 26 octobre 2020

société de portage salarial

Le portage salarial est une solution unique et innovante qui permet aux travailleurs indépendants d’être rémunérés comme s’ils étaient employés d’une entreprise. C’est une alternative équilibrée et avantageuse, qui combine les avantages du travail salarié et de l’auto-entreprenariat.

Le portage salarial : un concept innovant, simple et sûr

À mi-chemin entre le système indépendant et le système salarial traditionnel, le portage salarial est apparu à la fin des années 1980 comme une solution pour moderniser le marché du travail. Une solution inhabituelle et innovante qui permet aux travailleurs indépendants d’être payés comme s’ils étaient employés d’une entreprise.

Destiné aux entrepreneurs experts et autonomes, le portage salarial permet à ses professionnels d’exercer une activité indépendante en allégeant la plupart des contraintes liées à la création d’une entreprise, tout en bénéficiant des avantages du travail salarié. Cette approche est une alternative équilibrée et avantageuse pour les entrepreneurs salariés, combinant les avantages du salariat et l’autonomie de l’entrepreneuriat.

Reconnu et codifié par la loi d’avril 2015, le portage salarial dispose d’une branche professionnelle à part entière depuis mars 2017. Une avancée majeure pour un secteur performant et un avantage considérable pour les professionnels qui sont de plus en plus attirés par ce statut souple et sécurisé.

Contrat avec la société de portage

Le portage salarial repose sur un ensemble de relations contractuelles tripartites organisées entre :

L’entrepreneur salarié

Travailleur indépendant, expert dans son domaine, capable de trouver des missions free-lance bien rémunérées et de négocier toutes les modalités d’intervention.

Les clients

Qui ont besoin d’experts qualifiés pour effectuer des missions de courte durée.

La société de portage salarial

Intermédiaire entre le contractant salarié et le client pour lequel il fournit des services. Ces structures proposent de convertir en salaire les honoraires de leurs salariés.

En effet, le consultant propose ses services à une entreprise cliente pour réaliser une mission spécifique. Une fois la mission négociée accordée, il délègue à la société de portage la gestion de l’ensemble des tâches administratives générées par son activité.

Un contrat de travail formalise cette relation entre l’entrepreneur salarié et la société de portage choisie. Cette dernière conclut un contrat de service avec l’entreprise cliente et lui adresse une facture d’honoraires égale au montant convenu. Elle perçoit les honoraires et les reverse au salarié, après déduction des charges sociales et d’une commission de gestion.

Définition juridique du portage salarial

Cela correspond aux articles R1111-1 à R8323-1 du Code du Travail.