Historique

Date de publication : 24 octobre 2018

provinois

L’évolution de votre communauté de communes au fil d’une décennie.

Formation

Le 20 décembre 2003, les 25 communes de la Communauté de Communes du Cèdre Briard, du Syndicat intercommunal à la carte (SIAC) du Pays Provinois et du Syndicat intercommunale à la carte (SIAC) de la Brie Champenoise décident de se regrouper. Dès sa création, les élus dotent cette communauté de compétences importantes telles que la promotion et le développement du territoire en matière économique et touristique, une politique d’urbanisme intercommunal, une compétence partagée en matière d’environnement, une politique culturelle coordonnée et un accès pour tous les habitants aux services publics communaux dans les mêmes conditions grâce à la carte du Provinois.

Le 1er janvier 2006, Maison-Rouge en Brie rejoint la Communauté de Communes du Provinois.

Le 24 juillet 2006, la Communauté de Communes du Provinois, jusqu’alors installée rue Anatole France à Provins, prend possession de nouveaux locaux plus fonctionnels et plus adaptés à l’accueil du public dans l’ancien Prieuré de Bénédictins nouvellement restauré.

Le 1er janvier 2007, Chalautre-la-Petite et Soisy-Bouy adèrent à leur tour, à la Communauté de Communes du Provinois. Ce sera ensuite à Jouy-le-Châtel, le premier janvier 2010, puis à Melz-sur-Seine le 1er janvier 2011 de rejoindre la communauté de commune. Cette dernière regroupe alors 30 communes et représente une population de près de 28000 habitants.

Le 2 avril 2013, les 9 communes de la G.E.R.B.E. et Chalautre-la6grande rejoignent la communauté de communes.
Pour la première fois, toutes les communes des cantons de Provins, de Villiers-Saint-Georges et 5 communes du canton de Nangis sont dans la même structure qui a vocation à répondre aux attentes de tous les habitants d’un même territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.